Asie centrale

La Géorgie (2)

Nous poursuivons notre découverte de ce joli petit pays. C’est un site troglodytique qui nous amène à Vardzia, au sud du pays, proche de la frontière Arménienne. C’est à l’origine un monastère, mais cette forteresse a été construite pour contrôler l’entrée en Géorgie. La reine Tamar a établi un complexe monastique où, à son apogée vivaient des dizaines de milliers de personnes ! Le site est construit sur 13 étages avec une multitude de pièces. Au 13ème un tremblement de terre en détruit une partie, mais il reste encore une centaine de pièces. Après des invasions turques, iraniennes et soviétiques, aujourd’hui des moines ont réinvesti les lieux dans quelques grottes. La visite est impressionnante lorsqu’elle nous conduit au travers de tunnels à l’arrière de l’église.

Vardzia
Vardzia

Quand nous reprenons la route c’est pour longer une magnifique vallée, entre Vardzia et Khertvisi, jonchée de superbes montagnes et animée d’un torrent bouillonnant. Après Khertvisi, petit à petit nous montons jusqu’à plus de 2 000 mètres d’altitude. Nous suivons une chaîne montagneuse enneigée qui nous en met plein les yeux : les villes de Akhalkalaki, Minotsminda, le lac gelé Paravani, Poka … des cultures en altitude … Superbe ! Notre circuit nous fait tourner autour du mont Didi Abuli qui culmine à 3 300 m. Ces villes typiques d’altitude ont beaucoup d’activités industrielles et agricoles (même si on est entre 1 800 et plus de 2 000 m).

Lac Paravani
Lac Paravani

Bien qu’émerveillés par les paysages, nous subissons des routes défoncées, bitumées ou non, et pleines de nids de poule. Nous n’en apprécions que davantage notre véhicule !

Côté gastronomique, nous avons découvert les khinkalis, qui sont des sortes de raviolis garnis de viande de porc cuite dans du jus et épicée, ainsi que les khachapuris, constitués d’une pâte à pain plate recouverte de fromage et d’un oeuf.

Le lendemain, c’est sous un ciel gris et légèrement pluvieux que nous empruntons la route qui sillonne le canyon de Gashbachi. Nous nous retrouvons à rouler sur 50 kms, sur des pistes soit en travaux, soit défoncées. Le meilleur moment est lorsque nous nous sommes retrouvés face à une niveleuse qui travaillait sur l’ensemble de la chaussée. Après un moment d’hésitation, et puisque personne ne semblait s’y opposer, nous nous lançons sur les tas de terre, tout se passe bien, ce qui n’est pas le cas de la voiture qui nous suivait qui a fait demi tour.

Nous arrivons à Tbilissi qui est une ville à l’architecture indéfinissable, un mélange de constructions issues de l’union soviétique, de beaux bâtiments médiévaux, des constructions néoclassiques et quelques ovnis sortis tout droit du XXIème siècle comme le nouveau théâtre ou le pont de la paix. Nous longeons l’avenue Roustaveli (avenue principale) pour y voir l’opéra, le théâtre, le parlement… Nous visitons la grande cathédrale de la Trinité, appelée Sameba, immense et sur plusieurs niveaux. Elle surplombe la ville et est visible de jour comme de nuit. C’est dans le parc Matsminda situé en hauteur que nous terminons notre parcours pour y passer la nuit en admirant la ville qui s’illumine petit à petit.

Tbilissi
Tbilissi – Cathédrale Sameba

Toujours sur Tbilissi, nous vivons notre premier jour de pluie depuis notre départ de France, qui sera une journée de repos. Nous avons quand même réussi à être verbalisés par la police Géorgienne pour une petit franchissement de ligne.

Après Tbilissi, un petit arrêt à Mtsekha nous permettra d’apprécier la Cathédrale Svetiskhoveli cernée par ses murs fortifiés, et très réputée.

Nous prenons ensuite la direction du Nord pour traverser la chaîne du Caucase en empruntant la route militaire qui nous emmène vers La Russie. Nous sommes surpris de voir des centaines de camions stationnés sur le bord de la route, ainsi que des parkings encombrés de voitures. A Dusheti (à 80 kms du col de La Croix, Alt. 2400 m), nous sommes stoppés par la police qui nous explique que le passage est impossible, nous attendons. De façon soudaine, tout s’est débloqué, des centaines d’automobilistes se sont remis en route (hors PL). Le passage se fera finalement dans de très bonnes conditions, nous permettant d’apprécier les paysages montagneux.

Le Caucase

A Stephantsminda, dernière ville de Géorgie, environ 10 kms avant la frontière russe, nous décidons de monter à la plus haute église orthodoxe de cette route mythique, l’église de La Trinité de Guerguétie. Ce sera : à pied, dans la neige, et une arrivée dans le brouillard. Notre traversée de la Géorgie se termine sur ses beaux paysages enneigés.

Le trajet

A bientôt pour de nouvelles découvertes …

7 commentaires

  • Hug

    Cou cou
    Excellent de voir un lac gelé et la cathédrale a l’air vraiment énorme.
    Vous vous faites des copains policiers ha ha ha ha !!!!!!!!!!

    Bonne continuation et bises de nous 3

    Lucie, Claire et Hug ou Adventure Tour Family.

  • Evan Favry

    Toujours aussi superbe tes photos Stéphan.
    Que de belles choses, un beau parcour,
    Continué de nous faire rêver
    😉
    Nous attendons la suite avec impatience.
    Bisous.
    Evan & Mélissa

  • Marie-Louise GODARD

    Toujours aussi impatients d’avoir des nouvelles, nous suivons assidûment votre périple. Si vous êtes dans le froid et la neige – paysages et photos superbes – nous passons une semaine sainte bien au chaud 23/24° cet après-midi.

    Continuez à nous faire profiter de votre aventure.

    A très bientôt

    Marie-Louise et Paul

  • Bob et Manue

    Coucou, les photos de Tbilissi sont très réussies !!! Cela donne envie d’y faire un tour 🙂 Le lac gelé cela doit être magnifique aussi : vous avez choisi un parcours très éclectique… Bob regrette que la carte ne reprenne pas le trajet depuis le début 😉 grosses bises de crête

  • Maggy

    Je suis d’accord pour la carte et aussi pour le reste. C’est superbe, tant les paysages que les villes, si étonnantes et pleines de charme. J’adore les petits articles à visées historiques de Nathalie, et les photos sont magnifiques.
    Encore merci et à bientôt,
    Maggy et Dominique

  • Papi et mamie guiguite

    Bravo pour les photos et les commentaires ce qui nous permet de voyager sans fatigue bien assis chez nous
    Bonne continuation Bisous bon vent au Caucase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *